Download E-books Crâne chaud PDF

, , Comments Off on Download E-books Crâne chaud PDF

By Nathalie Quintane

Los angeles littérature pas plus que los angeles philosophie ne sont déprofessionnalisées, pas plus que l. a. connaissance sexuelle : si l. a. connaissance sexuelle étaient enfin totalement déprofessionnalisée, Brigitte ne s'acharnerait pas deux heures par jour tous les jours sauf le week-end. Oui mais los angeles littérature peut être lue par tous et non par un, et tous écoutent l'émission et comprennent. Crâne chaud parle d'amour, non au sens de j'aime les vacances ou j'aime mon chat, mais au sens plus précis de sentiment sexuel. Comme le style n'est jamais easy à dire, on pourrait avancer que ce livre est une fantaisie, ou plutôt une fantaisie réaliste, ou encore une fantaisie réaliste critique.

Show description

Read Online or Download Crâne chaud PDF

Best Literature books

Natural Flights of the Human Mind: A Novel

Peter Straker lives in a switched over lighthouse at the Devon coast with a very good view of the ocean, cats, and no friends. that is simply the way in which he likes it. He speaks to not anyone other than in his goals, the place he converses with many of the seventy-eight humans he believes he killed approximately a quarter-century previous -- even though he cannot particularly bear in mind the way it occurred.

The Yacoubian Building: A Novel

This debatable bestselling novel within the Arab global finds the political corruption, sexual repression, spiritual extremism, and smooth hopes of Egypt at the present time. All demeanour of unsuitable and fragile humanity dwell within the Yacoubian development, a once-elegant temple of paintings Deco attractiveness now slowly decaying within the smog and bustle of downtown Cairo: a fading aristocrat and self-proclaimed "scientist of women"; a sultry, voluptuous siren; a religious younger pupil, feeling the impossible to resist pull towards fundamentalism; a newspaper editor helplessly in love with a policeman; a corrupt and corpulent baby-kisser, twisting the Koran to justify his wants.

The Prose Edda: Norse Mythology (Penguin Classics)

Written in Iceland a century after the shut of the Viking Age, The Prose Edda is the resource of such a lot of what we all know of Norse mythology. Its stories are peopled through giants, dwarves, and elves, superhuman heroes and indomitable warrior queens. Its gods reside with the tragic wisdom in their personal imminent destruction within the cataclysmic conflict of Ragnarok.

Kristin Lavransdatter: (Penguin Classics Deluxe Edition)

The turbulent old masterpiece of Norway’s literary master In her nice old epic Kristin Lavransdatter, set in fourteenth-century Norway, Nobel laureate Sigrid Undset tells the existence tale of 1 passionate and headstrong lady. portray a richly particular backdrop, Undset immerses readers within the daily lifestyles, social conventions, and political and spiritual undercurrents of the interval.

Additional info for Crâne chaud

Show sample text content

On est moins centré sur le poids que sur l. a. forme (la souplesse, l’équilibre ; repérage et travail des muscle groups un par un). Tiens, j’aurais pu lui (Brigitte) raconter telle quelle, et sans qu’elle s’étonne, l’étonnante anecdote dite de Jean-Pierre Marielle : – Allô Brigitte ? – Oui, je vous écoute… alors vous avez quelque selected d’assez anecdotique apparemment à nous raconter, mais qui permet de mieux comprendre où peuvent se situer les issues de fixation du sentiment sexuel, c’est bien ça ? – Oui, c’est un peu ça. – Où est-ce que ça se passait ? Racontez-nous… – Dans le Nord, à Calais. – Vous aviez quel âge ? – Autour de vingt ans… un peu plus… Ça s’est moveé au bord d’une falaise. – Et donc votre partenaire de l’époque vous a dit quelque selected qui a complètement bloqué votre relation, en quelque sorte, qui a fait que vous n’avez plus european de rapports sexuels pendant un lengthy second, à reason de ce mot… – Exactement… ça m’a tétanisée… j’étais incapable de faire quoi que ce soit… j’étais comme du plastique. – Et ce mot, qu’est-ce que c’était ? … On peut vous le demander, maintenant vous pouvez le dire… – Oh oui, tout à fait ! Maintenant, je le prends très détendue, mais à l’époque alors, pas du tout… ça a été vraiment une humiliation ! – Et pourtant, vous étiez seuls. Il n’y avait pas de public. Parce que, comme on sait, l’humiliation est d’autant plus vive qu’il y a du public… – Non non, on était seuls, heureusement… – Alors, ce mot… – Eh bien, j’étais sur los angeles falaise, au bord de l. a. falaise, et lui, il était un peu plus loin, et je believe que je devais me détacher à contre-jour sur le ciel ou quelque selected comme ça… – Ce qui est assez romantique. – Ah oui, mais alors là pas du tout ! – Comme on va le voir… – Exactement. À un second, il s’est rapproché, ou je me suis rapprochée – je ne sais plus bien, mais c’était plutôt du style que je me rapproche moi que lui, si vous voyez ce que je veux dire, Brigitte… – Et oui, vous étiez amoureuse et lui moins… – Donc, je me rapproche, et là, il me fait : � Je trouve que tu ressembles à Jean-Pierre Marielle. » Je me retourne interloquée, et il reprend : � Oui, là, sur cette falaise, je trouve que ta silhouette ressemble à celle de Jean-Pierre Marielle. » Et là, ça a été fini – pendant des mois. – On peut comprendre tout de même ce que cela peut avoir de dénarcissisant, cette comparaison avec l’acteur Marielle. Or, pour pouvoir faire l’amour, il faut avoir un minimal de confiance en soi… – Ben là, je l’avais complètement perdue ! – Et c’est tout à fait basic. Ça a créé un choc en vous… – Oui, ça m’a choquée. – À ce choc, vous n’avez pu répondre que par une rupture, une rupture en quelque sorte diplomatique… – Oui. Je n’ai rien dit. Je n’ai rien pu dire. Et je n’ai plus rien fait. – Puisque c’était justement par le langage, du langage, que tout cela venait. C’était l. a. langue qui était en faute – vous le sentez comme ça ? – Avec le recul, un peu… – Il y a beaucoup de choses, dans l’amour, qui se passent dans ce qu’on dit plus que dans ce qu’on fait, parce que les paroles sont aussi des actes… elles ont un effet… elles peuvent toucher en plein cœur los angeles personne, bien plus violemment et brutalement qu’une double pénétration – si vous me permettez los angeles comparaison – parce qu’elles touchent l’être même, ce que l’on est.

Rated 4.98 of 5 – based on 36 votes