Download E-books Les Pommes d'or du soleil PDF

, , Comments Off on Download E-books Les Pommes d'or du soleil PDF

By Ray Bradbury

Les Pommes d'or du soleil (titre unique : The Golden Apples of the sunlight and different tales) est un recueil de nouvelles de l'auteur américain Ray Bradbury publié pour los angeles première fois aux États-Unis en 1953 chez l'éditeur Doubleday.

En France, il est publié en 1956 aux éditions Denoël dans los angeles assortment Présence du futur.

Le titre est tiré d'un poème de William Butler Yeats, los angeles Chanson du voyageur Aengus (The track of Wandering Aengus), dont un extrait est cité au début du livre.

Show description

Read or Download Les Pommes d'or du soleil PDF

Similar Fiction books

Dream House: A Novel

“The excellent haunted condominium tale for those unnerving instances. ” —New York instances Dream residence, the riveting debut novel from Pushcart Prize-winning writer Valerie Laken, tells the tale of 1 house—the web site of a household drama that might endlessly switch the lives of 2 households. Embracing risky concerns similar to race, category, and gentrification, whereas seamlessly blending genres as varied as crime fiction, suspense, and residential upkeep, Dream home is a “sexy, sharp-eyed, deeply haunted, [and] terrific publication.

Love and Summer: A Novel

Love and summer time, the most recent merchandise from William Trevor's venerable suitcase, is an exhilarating murals. " -The ny occasions booklet assessment In spare, beautiful prose, grasp storyteller William Trevor provides a haunting love tale in regards to the offerings of the center, and the passions and frustrations of 3 lives in the course of one lengthy summer time.

The Ringmasters Daughter

The Ringmasters Daughter

Gods Without Men (Vintage Contemporaries)

Jaz and Lisa Matharu are plunged right into a public hell after their son, Raj, vanishes in the course of a relatives holiday within the California barren region. besides the fact that, the Mojave is a spot of wierd energy. ahead of Raj reappears— inexplicably unhurt, yet no longer unchanged—the destiny of this younger kinfolk will intersect with that of many others, either previous and current, who've traveled via this bizarre, distant city within the shadow of a mysterious rock formation often called the Pinnacles.

Additional resources for Les Pommes d'or du soleil

Show sample text content

Il retourna le corps et l’injuria pendant qu’il le lavait, il se releva et alla frotter les end result posés au fond de l. a. coupe. Puis il mit une chaise sous le lustre, y monta et frotta tous les pendentifs en cristal, le faisant vibrer comme un tambourin, jusqu’au second où il se mit à se balancer comme une cloche dans l’air. Alors, il retira los angeles chaise et s’acharna sur les boutons de porte, puis il prit d’autres chaises et nettoya les murs plus haut, toujours plus haut, courut à l. a. delicacies, prit un balai et enleva les toiles d’araignée du plafond ; il cira les culmination du fond de los angeles coupe et lava le montant et les boutons de porte et l’argenterie et dans le corridor, los angeles rampe de l’escalier qu’il frotta jusqu’en haut. Trois heures ! Partout les montres poursuivaient leur tic-tac avec une intensité, une obstination mécanique. Il y avait douze pièces en bas et huit au-dessus. Il calculait mentalement les mètres et les mètres de surfaces, le temps qu’il lui fallait. Cent chaises, six divans, vingt-sept tables, six postes de radio. Dessous, au-dessus, autour. Il tira et écarta les meubles des murs, en soupirant il enleva l. a. poussière accumulée depuis des années, chancelant il suivit de haut en bas l. a. rampe de l’escalier, essuyant, grattant, frottant, polissant, automobile s’il oubliait los angeles moindre petite empreinte, elle se multiplierait à l’infini ! – et il faudrait recommencer tout le travail et il était maintenant quatre heures déjà ! – et les bras lui tombaient de fatigue ; ses yeux étaient enflés et fixes et il pouvait à peine se déplacer sur ses jambes qu’il ne sentait plus, sa tête tombait en avant pendant que ses mains travaillaient, nettoyaient, frottaient, chambre à coucher après chambre à coucher, placard après placard… Ils le trouvèrent à six heures trente du matin. Dans los angeles mansarde. Toute l. a. maison brillait. Les vases lançaient des éclats comme des étoiles de cristal. Les chaises des reflets de feu, les bronzes, les cuivres rouges et jaunes étincelaient. Les parquets reluisaient. l. a. rampe de l’escalier scintillait. Tout reluisait, tout étincelait, tout brillait ! Ils le trouvèrent dans los angeles mansarde, époussetant les vieilles malles, les caisses, des chaises défoncées, les petites voitures d’enfant, des jouets, des boîtes à musique, des vases et des couverts, des chevaux de bois et de poussiéreuses pièces de monnaie du temps de l. a. guerre civile. Il en avait fini avec une moitié de l. a. mansarde lorsque l’agent surgit derrière lui avec son revolver. � Pris ! » Lorsqu’on l’emmena, Acton s’arrêta devant los angeles porte d’entrée, avec son mouchoir, il essuya los angeles poignée et lui rendit son éclat, puis, triomphant, il claqua l. a. porte derrière lui. L’ENFANT INVISIBLE Elle prit los angeles grande louche en fer et l. a. grenouille momifiée ; d’un coup violent elle l. a. réduisit en poussière, puis se mit à parler à los angeles poussière pendant qu’elle los angeles pétrissait rapidement dans ses poings d’acier. Ses yeux d’oiseau, gris et globuleux, se dirigèrent, papillotants, vers los angeles cabane. Chaque fois qu’elle regardait dans cette course, une tête plongeait derrière los angeles petite fenêtre étroite, comme si elle avait tiré un coup de fusil.

Rated 4.71 of 5 – based on 32 votes